Activités - Gîte du Château, Les Frêtes

Aller au contenu

Menu principal :

A Découvrir dans la région :
 

Sur la commune des Brenets profitez de visiter la chute du Doubs au Saut-du-Doubs qui attire de nombreux visiteurs de chaque côté de la frontière.

D'une hauteur de 27 m les flots du Doubs finissent leur course rugissante dans la retenue
du barrage du Châtelot (Lac de Moron).


Quant à la saison d’hiver, des pistes de ski, de luge, ou des randonnées en raquettes vous attendent sur le territoire suisse ou français. 
Le train touristique du Locle (mai - octobre)

Laissez-vous faire et prenez le premier train pour ... l'aventure horlogère de la Ville du Locle.

En 50 minutes vous saurez tout, ou presque, sur les raisons de l'entrée au patrimoine mondial de l'UNESCO de l'urbanisme horloger de la Mère Commune des Montagnes neuchâteloises.

De manière passionnante, vous découvrirez ces horlogers qui ont fait et qui font du Locle, de par leur savoir-faire, une cité mondialement connue.

Lien vers le calendrier des manifestations du Locle :
Le Musée d’horlogerie du Locle du Château des Monts

Le Musée d’horlogerie du Locle est issu d’un cabinet de curiosités fondé en 1849. Cette première institution visait à regrouper toutes les curiosités historiques, archéologiques, naturelles et mécaniques de la région. En 1858, ses collections sont transférées dans la toute nouvelle Ecole industrielle - précurseur de notre actuel enseignement secondaire. Le musée se compose alors d’une honorable collection d’histoire naturelle, comprenant mammifères, oiseaux, reptiles, insectes… Il présente également des antiquités, armes et monnaies surtout. L’art est le grand absent. L’horlogerie, paradoxalement, se fait rare. A cette époque, le Musée est ouvert au public un jour par an, celui des promotions.

En 1868, l’Ecole d’horlogerie du Locle ouvre ses portes. Dans un but pédagogique, les collections horlogères du Musée du Locle sont déplacées dans la nouvelle école.

Dès lors, le Musée d’horlogerie suit les pérégrinations de l’Ecole. Après une période d’essor due à la transformation, en 1902, de l’Ecole d’horlogerie en Technicum, il retombe dans un oubli poussiéreux. Au début de la seconde guerre mondiale, les collections sont, par précaution, mises dans des caisses. A l’issue du conflit, le manque de place ne permet pas de réinstaller les objets.

C’est seulement en 1951, qu’un petit groupe se forme dans le but de reconstituer le Musée. Mais il doit faire face à un problème crucial : trouver un lieu adéquat pour exposer les collections. L’acquisition du Château des Monts répond donc à tous les espoirs. Dans ce cadre magnifique, le Musée d’Horlogerie pourra revivre et s’enrichir de nouvelles collections. 
 
 
 
Musée des Moulins souterrains du Col-des-Roches

Une usine dans une grotte !
Au XVIIe siècle, quelques précurseurs décident d'utiliser l'énergie hydraulique d'une chute souterraine. Au prix d'immenses efforts, ils aménagent la grotte du
Col-des-Roches en usine

Ouvert toute l'année

Mai - octobre tous les jours de 10h à 17h
Visites guidées (bilingue français-allemand) à 10h15 - 11h30 - 13h30 - 14h45 - 16h

Novembre - avril mardi au dimanche de 14h à 17h
Visites guidées mardi-vendredi 14h15 et 15h30 / samedi-dimanche 14h30 et 16h

Fermeture du 24 décembre au 2 janvier et le lundi de Pâques

La grotte se visite sous la conduite d'un guide ou librement avec un audio-guide. Les audio-guides sont disponibles en français, allemand, italien et anglais.
La température de la grotte est de 7° et l'humidité peut-être importante. De ce fait, un vêtement chaud et de bonnes chaussures sont recommandés. 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu